Voir les dessins des élèves de Semoy

"Actu" du forum

  • Merci pour l'infos, c'est très intéressant :)
  • Communiqué de presse GRAN Des navires du XIIème siècle devant la Grande Motte (Hérault) ? Le Groupe de recherche en archéologie navale (GRAN), vient de terminer au large de la Grande Motte sa troisième campagne de recherche...
  • Par max
    Posté le 15 Sep 2018
    Le compte-rendu de l'intervention effectuée par le GRAN avec le concours du chasseur de mines Verseau de la Marine nationale, sur l'épave du paquebot Polynésien torpillé par le 10 août 1918 par le sous-marin UC 22 devant le port de Marsaxlok...
  • La première édition de l'album étant épuisée, une seconde édition de l'album : "Esclaves et négriers" vient d'être éditée par les Éditions Fleurus dans la collection : Voir l'histoire. Cette nouvelle édition comporte à la page 59...
  • Par max
    Posté le 31 Juil 2018
    Elsa Saïsset, une jeune graveuse qui vit à Nantes vient de réaliser six eaux-fortes inspirées par l'histoire et les recherches effectuées dans le cadre du programme "Esclaves oubliés". L'une d'elles figure en page d’accueil de notre...
  • Par max
    Posté le 28 Mai 2018
    Le dimanche 27 mai 2018, un entretien de Max Guérout avec Vincent Charpentier a été diffusé sur France Culture dans le cadre de l'émission Carbone 14. Sous le titre plein d'humour de :"Phénicie aussi"; Max y évoque l'histoire du naufrage de...


Le carnet de la mission 2013 [ordre chronologique inversé]


3 septembre 2013
Max trouve la cuillère du jourSchéma de la cuillère trouvéeAutres cuillères trouvées en 2008


Grâce à l’intervention de Catherine Decelle, qui suit nos tribulations depuis 2006, Marie Vannier, professeur d’Histoire-Géographie au collège Lougnon au Guillaume, à la Réunion, nous annonce, dans un message reçu hier soir, que quatre classes de quatrième souhaitent suivre notre mission. Nous attendons avec impatience les réflexions et les questions des enfants.

Sur le chantier, chacun s’active, grattant et balayant consciencieusement son petit secteur d’un mètre carré, le plus souvent des ossements d’oiseaux, de tortues ou des arêtes de poissons sont recueillis directement ou après tamisage, on trouve une quantité importante d’objets en fer : clous de toutes tailles, broches et fer plat, mais aussi en plomb ou en cuivre.

Cependant, depuis le début de la fouille aucun ustensile ayant servi à la vie quotidienne n’avait été retrouvé.

Pourtant, en fin de matinée, l’une des fameuses cuillères en cuivre est découverte à la partie inférieure de la couche archéologique, donc perdue ou oubliée assez tôt au cours du séjour des naufragés.
Elle est identique, dans sa conception, à celle des 16 cuillères qui furent trouvées en 2008, dans la « cuisine », bien rangées à droite de la porte d’entrée.
L’intérêt de ces cuillères est qu’elles ont été fabriquées par les esclaves malgaches.
Notre certitude découle de la découverte de l’empreinte d’une cuillère découpée dans une plaque de cuivre, mais aussi d’un raté de fabrication.
Leur conception est ingénieuse car, outre le cuilleron (la partie ronde), l’amorce du manche est munie de deux ailes qui seront repliées sur un morceau de bois qui servira de manche.

La fin d’après midi se déroule sous la pluie, le ciel couvert depuis le matin se transforme en ligne de grains qui arrosent copieusement les alentours et parfois l’île de Tromelin.


Max Guérout