Voir les dessins des élèves de Semoy

"Actu" du forum

  • Nous venons de recevoir le Dossier d'Archéologie Polynésienne n°6 concernant les recherches archéologiques menées en Polynésie française entre 2005 er 2015. Il contient à la page 215, la publication du travail effectué par Robert...
  • En date du 25 février 2022, un article écrit par Leire Ariz vient d'âtre publié par le journal espagnol en ligne PUBLICO, en lien avec l'exposition actuellement présentée au Musée Maritime Basque de San Sébastien. Lien ci-dessous : Publico...
  • Par max
    Posté le 22 Fév 2022
    Cette année le GRAN fête son 40ème anniversaire. Alain Bellot notre président a adressé aux membres présents et passés la lettre ci-jointes. M.G. Les40ansduGRAN.pdf
  • Par max
    Posté le 26 Oct 2021
    Nous apprenons ce matin la triste nouvelle du décès de Pierre Brocot, l’un des premiers membres du GRAN, dont il fut longtemps la cheville ouvrière. Plongeur démineur, généreux, ne ménageant jamais ses efforts, toujours prêt à organiser...
  • Par max
    Posté le 20 Oct 2021
    Mardi 19 octobre a eu lieu le vernissage de l'exposition Salammbô au MUCEM. Cette exposition d'abord présentée à Rouen, explore l'œuvre de Gustave Flaubert. Sylvain Amic et Myriam Morel-Deledalle en sont les commissaires. La fouille du Magenta...
  • L'exposition légère itinérante "Les esclaves oubliés de Tromelin" est installée depuis le 27 septembre 2021 dans la bibliothèque du lycée Emile Zola d'Aix-en-Provence. Elle y demeurera jusqu'au 17 janvier 2022. Le journal du centre de...

Le carnet de la mission 2013 [ordre chronologique inversé]


23 août 2013
Plaque commémorative en hommage aux esclaves oubliésTravail dans le deuxième sondage du second site


La nuit a été magnifique, la Lune qui commence à décroître est très lumineuse et fait resplendir le sable. On ne se lasse pas d’avoir la possibilité de contempler le ciel sans aucune lumière parasite.

Le programme de la journée est maintenant bien réglé : réveil à 06 h 00, petit déjeuner à 06 h 30, briefing à 7 h 00, début du travail à 07 h 30. 

Ces horaires matinaux, courants à La Réunion, permettent de travailler avant les heures chaudes de la matinée.

Pour ne pas risquer de l’endommager, nous démontons la stèle commémorative inaugurée en avril dernier par Victorin Lurel, le ministre des outre-mer.

Sur le site principal, nous commençons à mieux comprendre les désordres causés par les travaux d’installation de la station météo en 1954.
L’éolienne reposait sur une dalle de béton. Bien que cette dalle n’empiète pas sur l’un des bâtiments construits par les naufragés, les blocs de corail prélevés sur l’un des murs du bâtiment, que nous avons commencé à étudier, ont servi à consolider les fondations.
Toutefois, si le mur d’enceinte a presque complètement disparu, les lourdes plaques de « beach-rock », disposées verticalement à la base de ce dernier ont été laissées en place, nous permettant de connaître l’emprise au sol du bâtiment.

Sur le second site d’habitat, un deuxième sondage, mesurant huit mètres par un mètre, a été amorcé à l’aide de la pelle mécanique ne donnant malheureusement à nouveau rien.

Max Guérout