Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi
Section destinées aux échanges entre les élèves, l'encadrement scolaire et les membres de l'équipe présente sur Tromelin.

SUJET : Questions-réponses : Bois Joly Potier

Réponses Max - Bois Joly Potier 28 Sep 2013 13:11 #7747

  • sebastien
  • Portrait de sebastien
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 79
Voici les réponses apportées par Max

1 – Comment déterminez vous qu’un spot a été entièrement fouillé ?
Lorsque nous atteignons ce que nous appelons le paleo-sol, soit le sol antérieur à l’occupation des naufragés facile à distinguer par sa consistance et sa couleur.

2 – Avez-vous une idée de l’évolution de la population des naufragés au cours du temps ?
Nous avons longtemps hésité concernant le nombre d’esclaves abandonnés. Les derniers documents d’archives laissent à penser qu’ils étaient 80.
Le témoignage des femmes rescapées indique que 18 d’entre eux partent sur un radeau avant que deux ans ne se soient écoulés. D’autres pièces de correspondances indiquent qu’ils se retrouvent une quinzaine après deux ou trois ans.
Six d’entre eux (3 femmes et 3 hommes) partent sur un radeau avec le matelot de français de la Sauterelle, quatre mois avant le sauvetage final.
Une cinquantaine de personnes sont donc mortes de causes inconnues. On peut penser que les fièvres contractées sur la côte Est de Madagascar par les malgaches venant des hautes terres, les personnes les plus faibles physiquement et psychologiquement ont été les premières victimes. Il semble aussi que des femmes soient mortes à l’occasion d’un accouchement.


3 – Expositions
Les objets ont été dévolus aux TAAF puis à la DAC/OI, leur devenir est de leur ressort.

4 – Bouteille à la mer
Elle a été retrouvée sur le bord de mer au vent de l’île.

5 – Alimentation du feu
Les charpentes de l’Utile y suffisaient amplement (nous avons retrouvé des centaines de clous) Elles étaient encore présentes au milieu du XIXe siècle. Sans compter également le bois mort de veloutier.

6 – Geodésie
Nos relevés sont effectués à partir d’un point de référence défini par nous. Nous espérons avoir rapidement la possibilité de geo-référencer avec exactitude ce point grâce aux militaires qui ont installé la piste d’atterrissage. Nous vous ferons signe.
La ligne droite n'est pas forcément le trajet le plus direct
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Questions-réponses : Bois Joly Potier 28 Sep 2013 13:04 #7746

  • sebastien
  • Portrait de sebastien
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 79
Voici en ligne un nouvel échange de quelques élèves de Bois Joly Potier

Bonjour,

Tout d'abord un grand merci pour les réponses apportées à la suite de notre première correspondance ! Chaque information que vous partagez précise un peu plus la vie des naufragés et nous permet d'imaginer un tableau de plus en plus riche ! Nous attendons chaque jour la publication de votre compte-rendu sur le site des TAAF afin de découvrir de nouveaux objets, de répondre à nos interrogations mais également d'en poser de nouvelles.

C'est ainsi que nous en venons à une deuxième série de questions :

- Comment déterminez-vous qu'un spot a été entièrement fouillé ?
- Avez-vous une idée de l'évolution de la population des naufragés au cours du temps ? Pensez-vous que des événements majeurs ont entraîné une diminution brutale de la population ?
- À la fin de votre exposition, exposerez-vous les objets retrouvés dans un musée ? Si oui, lequel ?
- Où avez-vous trouvé la bouteille contenant un texte écrit en chinois ?
- Comment les naufragés alimentaient-ils le feu ?
- Pourriez-vous localiser les contours du site de fouilles ainsi que le tracé des murs découverts sur un fond de carte Google Earth ? Nous avons essayé de les localiser mais la lumière qui se reflète sur le sable de l'île nous a empêché de les voir.

Nous aimerions également vous demander l'autorisation d'inclure les photos se trouvant sur le site des TAAF dans notre dossier : elles seraient
un appui conséquent dans l'explication de votre travail et de la vie des naufragés à notre jury.

En espérant que la suite des fouilles se révèle toujours aussi fructueuse,

LAURET Mélissa, DANEZ Antoine et METZGER Valentin.
La ligne droite n'est pas forcément le trajet le plus direct
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.