Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi

SUJET : Collège Leconte de Lisle à Saint Louis de La Réunion

Collège Leconte de Lisle à Saint Louis de La Réunion 13 Juil 2011 02:47 #3288

  • sebastien
  • Portrait de sebastien
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 79
Bonjour Lionel,

le film réalisé et que vous m'avez fait parvenir, retravaillé pour permettre une lecture en ligne, est à présent disponible sur notre site Internet.

Cette information est placée en annonce générale sur tout notre forum.

Bien à vous,

Sébastien Eon
La ligne droite n'est pas forcément le trajet le plus direct
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Collège Leconte de Lisle à Saint Louis de La Réunion 26 Avr 2011 23:58 #2813

  • max
  • Portrait de max
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 450
Bonjour ,
Quelques informations sur l'évolution de notre projet : Côté collège, les élèves de 4e ont fini d'écrire le "récit de Tsimiavo". Stéphanie R., professeur des écoles et Fidy R. ont intégralement traduit le texte en malgache. Nous tournerons donc dans la langue d'origine de Tsimiavo. Le Conservatoire de Mascarin nous a autorisés à tourner dans ses locaux de style colonial, ainsi que dans ses jardins où se trouvent reconstituées quelques cases en paille telles qu'on pouvait les trouver au XVIIIe dans la zone océan Indien. Les élèves de 4e ont découvert ce qu'était l'écriture cinématographique. Leur professeur de musique prépare la bande son : il va faire découvrir aux élèves la musique malgache, bien sûr, mais aussi la musique européenne du XVIIIe, et particulièrement celle qui était jouée sur les navires. Peut-être le GRAN a-t-il des pistes à explorer sur ce sujet...
Côté écoles, la circonscription de Saint-Louis a réalisé un document très complet présentant le projet "Tsimiavo". Les classes de primaire nous ont fourni les premières illustrations : naïves mais évocatrices et émouvantes. JF Rebeyrotte nous a donné accès à une cinquantaine de photos. Dès que le montage de notre film sera achevé, je le lui soumettrai pour avis.
Nous avons hâte de voir le produit fini... Initialement prévu pour durer une quinzaine de minutes, il semble que le film glisse doucement vers le moyen métrage...
à suivre...
Lionel Tinlot.
Professeur au Collège Leconte de Lisle
Saint-Louis de la Réunion.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Collège Leconte de Lisle à Saint Louis de La Réunion 07 Mar 2011 00:52 #2118

  • max
  • Portrait de max
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 450
Lionel qui a eu des difficultés à entrer sur le forum, nous demande d'y insérer le message d'information suivant :
"Philippe Mespoulhé et moi avons rencontré Jean François Rebeyrotte.
Il nous a commenté le DVD et les photos réalisés à l'occasion des fouilles à Tromelin.
Mes élèves de 4e ont visionné le DVD, produit des exposés et explications de texte à partir du livre de Max Gérout/Thomas Romon et du roman d'Irène Frain.
Leur professeur d'histoire a poursuivi la présentation du contexte.
De son côté, Nelly R., professeur des écoles s'est documentée, notamment en se rendant à une exposition organisée par les TAAF à St Pierre.
Stéphanie R., autre professeur des écoles, s'est jointe à nous. Elle se charge, entre autres, de faire les liens entre le projet et les programmes scolaires.
Le professeur de musique de notre collège, José S., m'a déjà documenté sur la musique traditionnelle malgache (document sonore et papier remarquable).
Actuellement, les élèves de 4e procèdent à l'écriture du texte : 13 séquences qui seront illustrées par les productions des élèves de primaire.
J'espère aussi pouvoir illustrer ces séquences par les photos de JF Rebeyrotte...
Le récit écrit par les élèves de 4e est en cours de traduction dans un dialecte malgache parlé à Mayotte (la communauté d'origine mahoraise est très représentée à Saint-Louis).
Prochaine étape : initier les 4e à la technique du cinéma. Illustrer les séquences.
En somme, ce projet Utile a le vent en poupe et n'a rencontré, jusqu'au jour d'hui, aucun écueil...

Lionel T.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Collège Leconte de Lisle à Saint Louis de La Réunion 13 Fév 2011 04:28 #1919

  • lionel tinlot
  • Portrait de lionel tinlot
Comme promis, je vous donne quelques informations sur l'évolution de notre projet : il évolue bien et à grands pas.
Le synopsis a été modifié en fonction des remarques que j'ai reçues : celles de Max Guérout et celles d'Irène Frain qui m'a contacté.
Le projet interdisciplinaire et inter-établissements prend donc forme :
En littérature, les collégiens ont découvert ce qu'était le "génie du romancier" : comment, à partir d'un fonds documentaire, d'un témoignage, il donne naissance à ses personnages... Ils ont découvert Robinson à travers Defoe et Tournier, et Lafargue (entre autres) à travers Les Naufragés de l'île Tromelin. Irène Frain nous a fait part de ses réflexions d'auteur : un dialogue très enrichissant.
En expression écrite, les élèves vont avoir, à leur tour, à créer leur personnage, un personnage qui touche de près leur histoire : Semiavou, esclave et rescapée malgache, raconte ses 15 années passées sur l'île de Sable.
Pour nourrir leur inspiration, Magalie G., leur professeur d'histoire, a fixé le cadre (XVIIIe, Cie des Indes, traite...). Elle a largement exploité le chapitre 7 du livre de Max Guérout et Thomas Romon : L'univers de la traite malgache. Elle a également évoqué le système de "domesticité" qui préexistait à Madagascar.
Contact a été pris avec J.F. Rebeyrotte : nous devrions prochainement disposer des photos archéologiques qui vont permettre au professeur de sciences d'exercer son art de pédagogue...
Enfin, Philippe Mespoulhé, IEN initiateur du projet, a établi les premiers contacts avec des enseignants du premier degré.
Le projet est passionnant... à suivre !
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Collège Leconte de Lisle à Saint Louis de La Réunion 30 Jan 2011 05:44 #1843

  • max
  • Portrait de max
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 450
Lionel,
le nom qui est parvenue jusqu’à nous via l’acte de naissance de Jacques Moyse, est Semiavou sans doute une transcription phonétique du vrai nom qui selon les malgaches est Tsimiavo, et se traduit par : « Celle qui n’est pas orgueilleuse ».

Cordialement
Max G.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Collège Leconte de Lisle à Saint Louis de La Réunion 30 Jan 2011 05:41 #1842

  • max
  • Portrait de max
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 450
Merci pour cette réponse rapide et précise. Je prends donc contact avec JF Rebeyrotte. Vous êtes bien sûr autorisé à mettre en ligne mon message initial et je vous rendrai compte de l'avancement de notre travail via le forum. Je vous remercie également pour vos premières corrections du synopsis. Savez-vous si "Tsimiavo" est aussi une invention d'Irène Frain ou si ce nom est attesté par les documents historiques ?

Cordialement,
Lionel TINLOT
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Collège Leconte de Lisle à Saint Louis de La Réunion 30 Jan 2011 05:40 #1841

  • max
  • Portrait de max
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 450
Lionel,
nous sommes très heureux de votre intérêt pour l'histoire des esclaves de Tromelin et de votre projet de réalisation d'un film avec vos élèves. C'est bien volontiers que nous vous fournirons libre de droits les photographies dont vous avez besoin pour votre projet.
A la Réunion, je vous propose de prendre contact directement avec Jean-François Rebeyrotte dont les coordonnées figurent ci-après pour tout ce qui touche aux illustrations. Il dispose en effet de la plupart des photos disponibles en haute définition.
Comme nous l'avons fait avec les autres professeurs (collège, lycée, université) qui travaillent avec nous, je vous propose d'utiliser le forum de notre site www.archeonavale.org pour échanger des informations car votre travail intéresse un public plus large. Pour commencer, je vous demande l'autorisation de mettre en ligne votre message initial et ma réponse. Je vous suggère de rendre compte régulièrement de l'avancement de votre travail (tous les 15 jours par exemple) via ce forum.
Je vous indique aussi qu'un livre scientifique grand public a été édité par les éditions du CNRS en octobre dernier qui vous fournira les données recueillies au cours de nos recherches en 2006 et 2008. Pour le déroulement des missions archéologiques sur Tromelin et particulièrement celle de 2010, vous disposer sur le site archeonavale d'un journal rédigé quotidiennement.
Un premier album de bandes dessinées doit paraître en mai prochain aux éditions Dupuis, son propos est précisément d'évoquer à travers une fiction le séjour des esclaves sur l'île.
Deux petites remarques concernant votre projet de synopsis :
1 - Le marché d'esclave à Foulepointe n'était pas clandestin, par contre le capitaine de l'Utile s'était vu interdire de rapporter des esclaves (nous avons essayé d’expliquer pourquoi dans notre livre).
2 – Nous ne n’avons pas d’éléments pour dire si certaines constructions élevées par les malgaches constituaient un fortin.
3 – Il n’y a pas actuellement de cavités sur l’île, aucun visiteur n’en signale ; il ne semble donc pas que les esclaves aient utilisé des cavités pour s’y abriter.

Cordialement
Max Guérout
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Collège Leconte de Lisle à Saint Louis de La Réunion 30 Jan 2011 05:38 #1840

  • max
  • Portrait de max
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 450
Nous recevons de Lionel TINLOT, professeur au Collège Leconte de Lisle à Saint Louis de La Réunion, le message suivant :
"Comme vous l'a écrit mon ami Philippe Mespoulhé, je suis professeur de français à la Réunion et je souhaite travailler avec une 4e, en interdisciplinarité (français/sciences/histoire/géo), sur l'histoire des naufragés de Tromelin. Après lecture du récit d'Irène Frain mon idée serait de réaliser un petit film (15/20mn) racontant la vie des
esclaves, du point de vue de l'un d'eux, ou plutôt de l'une d'elles : Tsimiavo (Semiavou).
Voici le synopsis : Chez l'intendant Maillard, à Port-Louis, Tsimiavo
raconte son histoire : celle de sa mère, de son jeune fils et surtout
celle des 88 esclaves rescapés et abandonnés sur l'Ile au Sable.
Elle raconte comment elle a été vendue au marché clandestin de
Foulpointe, embarquée sur l'Utile ; elle évoque son naufrage puis sa
survie durant une quinzaine d'années : l'habitat dans des cavités, la
construction d'un puits et d'un fortin, l'utilisation et la transformation d'objets récupérés ou fabriqués, l'exploitations des ressources (faune, flore)...
Pour illustrer son discours, j'envisageais de tourner avec mes élèves
quelques scènes mais surtout (et c'est là que j'aurais besoin de votre
aide), d'insérer des photos (vestiges, objets, plantes...). Tout en
respectant bien sûr vos droits d'auteur et votre droit de regard,
serait-il possible que vous m'envoyiez des clichés permettant
d'illustrer le récit de Tsimiavo ?
Merci pour votre aide. Je vous tiendrai bien sûr au courant de
l'avancée d'un projet qui touche nos élèves de près et me tient
vraiment à coeur.
Cordialement,
Lionel TINLOT
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.