Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi

SUJET : De l'archéonaute à l'André Malraux

De l'archéonaute à l'André Malraux 05 Fév 2012 23:38 #3323

  • MARSACD
  • Portrait de MARSACD
Bonjour

Pour les lecteurs intéréssés par le lancement de l'ANDRE MALRAUX, nouveau navire archéologique, voyez l'article de Mer et Marine :
http://www.meretmarine.com/article.cfm?id=118548

Cordialement

Dominique MARSAC
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

De l'archéonaute à l'André Malraux 05 Fév 2012 13:21 #3322

  • max
  • Portrait de max
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 450
Nous avons reçu l'ouvrage rédigé par Michel L'Hour à l'occasion du lancement de l'André Malraux, le nouveau bâtiment base du DRASSM. C'est un ouvrage luxueux qui comporte outre des informations sur le bâtiment et sa construction, l'évocation d'un certain nombre de fouilles importantes et d'acteurs de l'archéologie sous-marine en France depuis son commencement. L'exercice est salutaire et périlleux surtout lorsque, semble-t-il, il est fait dans l'urgence. On y trouvera donc des imperfections. Tel qu'il est, il contribuera sans nul doute à une meilleure connaissance d'une aventure sous-marine dont les acteurs d'origine très variées ont fini par écrire l'histoire, même si ce ne fut pas toujours un fleuve tranquille. La vertu de ce livre est de n'avoir pas gommé les aspérités de certaines fortes personnalités et d'avoir accepté la critique.
Pour ce qui me concerne je regrette quelques silences, mais ces derniers sont ici dans leur monde. Que des acteurs aussi importants que Jean-Marie Gassend ou Martine Sciallano ne méritent pas une ligne me laisse perplexe. Qu'une fouille qui aura duré 13 ans, celle de l'Alabama, ne soit pas évoquée autrement que dans mon interview est aussi étonnant.
Regrettons aussi les erreurs dans les illustrations de l'article sur la Lomellina où s'est glissée une photo d'une autre fouille (de la Natière?) et une aquarelle de Jean-Marie Gassend qui m'est attribuée.
M.G.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.