Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi

SUJET : Perrier en fonte de fer

Perrier en fonte de fer 13 Sep 2008 02:52 #707

  • Tim
  • Portrait de Tim
Je peux vous confirmer que la Marine à lancer une étude sur cette pièce d'artillerie, et d'autres. Choses actuellement en cours. De plus cette pièces comme vous l'avez dit est en cours de traitement et ne devrait plus en avoir pour très très longtemps.

Concernant l'identification de cette pièce une origine du XIVè est exclue comme vous le dite, des comparaisons sont actuellement menée afin d'affiner une fourchette. Il n'en demeure pas moins que l'ensemble de vos réactions, comme la précédente, permettent de faire avancer cette étude.

Cordialement,

Tim
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Perrier en fonte de fer 12 Sep 2008 05:18 #704

  • JYB
  • Portrait de JYB
Bonjour,
Pour aller plus loin : une photo de cette pièce prise en octobre 2002, quelques jours après sa mise au jour. La forme générale ainsi que les moulurations y sont plus visibles.
A ma connaissance, la Marine nationale a lancé une recherche pour l'identification de cette pièce, sans succès à ce jour.
La piste d'une pièce d'artillerie médiévale avait été avancée dans un premier temps, voire même celle d'un vestige de l'occupation anglaise du XIVe siècle, mais la typologie et les dimensions sont beaucoup trop modernes pour un pierrier à boîte.
La pièce serait actuellement en cours de traitement.

Cordialement,
JYB
http://www.jybesselievre.over-blog.com
http://www.artillerie-fortification.over-blog.com

L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Perrier en fonte de fer 03 Sep 2008 08:27 #699

  • Tim
  • Portrait de Tim
Suite à ces demandes, voici un complément d'information.

La pièce présentée à été retrouvée il y a quelques années dans un remblais d'une des tour du château de Brest. On sait en revanche que cette tour, la tour Française, construite à la fin du XVè siècle a déjà subie des travaux et un remblayage durant la seconde guerre mondiale.
Je rajouterai également que cinq petits boulets de fonte ont été retrouvés dans l'âme dont un de calibre supérieur qui précédait les quatre autres.

Les mesures dont je dispose sont celles-ci :
Longueur : 216 cm + ou – 3 cm
Diamètre interne de la gueule : 75 mm
Diamètre externe de la gueule : 155 mm
Diamètre interne à l’arrière : 140 mm se réduisant à 75 mm au bout de 12 cm

voici quelques prises de vues dont je m'excuse par avance pour la médiocre qualité.




L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Perrier en fonte de fer 03 Sep 2008 00:50 #697

  • max
  • Portrait de max
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 450
Tim,
La photo et les indication ne sont pas suffisantes. Pouvez vous nous montrer une photo ou un croquis de côté?
En première analyse (sous toute réserve), il ne s'agit pas d'un perrier à boîte à moins que l'étrier arrière ait été cassé.
Les dimensions de la pièce d'artillerie (la longueur du tube est très supérieure à celle des perriers à boîte les plus grands) et la culasse ouverte, militent pour un canon à culasse mobile du type de ceux qui ont été trouvés sur la Mary Rose ou la Lomellina, mais la structure du tube parait plus moderne car il ne semble pas être constitué de manchons étroits juxtaposés (d'où mon souhait de voir la pièce de profil).
Plusieurs fondeurs connus ont des initiales HK (Nom commençant par K et prénom par H, plus souvent que l'inverse).
Le lieu et les circonstances de la découverte pourraient aussi nous éclairer un peu.
Cordialement
Max G.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Perrier en fonte de fer 02 Sep 2008 10:02 #696

  • Tim
  • Portrait de Tim
Bonjour,

Je m'adresse à vous en espérant que la mutualisation des connaissances pourra faire avancer une identification encore hasardeuse.

Voici l'objet dont il est question:


Un perrier à boite en fonte de fer à été retrouvé récemment. La boite à poudre ne l'a pas été en revanche. Ce dernier mesure 216cm, son calibre est de 75mm à la bouche. A niveau du raccord de la volée à la boite se trouve deux lettres (partie intégrante de la fonte et non gravée) H et K. L'intervalle qui les sépare est placé exactement en face d'un simili cran de mire fondu avec l'ensemble sur l'entablement de bouche.

Une première interrogation est la suivante ? Que vous inspire cette pièce ? son usage ? ses dimensions ? Une datation fin XVème - début XVIème est-elle envisageable ?
Enfin concernant les deux lettres présentent connaissez-vous des pièces comportant ces même inscriptions ? Pourrait-on envisager sérieusement à une marque de fondeur tel le fondeur G qui marquait ses production du temps de François Ier notamment ?

Je vous remercie par avance pour l'ensemble de vos réponses.

Tim
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.