Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi

SUJET : Artillerie recherches diverses

Artillerie recherches diverses 03 Nov 2005 01:28 #247

  • veccella
  • Portrait de veccella
Pour Information,
Dans le prochain Cahier de l'archéologie de Polynésie française va paraître deux textes sur l'artillerie. L'un concerne des canons obusier à la Paixhans du Port Autonome de Papeete, l'autre en collaboration avec Claude Millé sur le canon de 24 trouvé lors du chantier de terrassement sur les hauteur de la ville.
Robert veccella
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Artillerie recherches diverses 27 Sep 2005 03:22 #210

  • domi
  • Portrait de domi
bonjour

que devient le projet de rubrique artillerie ??

cordialement
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Artillerie recherches diverses 25 Sep 2005 12:56 #209

  • max
  • Portrait de max
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 450
Thierry,
heureux de te savoir sur notre site.
La caronade en question a été trouvée en septembre 1998 par les membres d'une association nommée ASPOSOMAM pour Association pour la sauvegarde du Patrimoine Sous-marin Archéologique de la Pointe du Médoc, dont l'adresse est 22 rue d'Aussone, 33780, Soulac-sur-mer. La lettre de l'ASPOSOMAM de juillet 1999 décrit cette caronade anglaise de 18 qui était chargée.
Voici mon commentaire adressé à Christian Buchet, Président de cette Association :
« Je pense que la fonderie indiquée par les initiales WG & S est celle de William Graham & Son une fonderie de Londres. En 1810 W. Graham possédait un « Cast iron warehouse » autrement dit un entrepôt de fonderie, dans Trigg Lane. C’est un fournisseur du « Board of ordnance » qui fabrique pour ce dernier des obusiers de 24 pdrs éprouvés le 8 décembre 1808. (Source Proof. Register)
Je pense que le n° 2015 n’est pas à proprement parler, comme indiqué un numéro de fabrication mais plutôt un numéro de brevet (patent). En effet les anglais ont toujours eu la bonne idée (pour les historiens et les archéologues) de numéroter les brevets d’une manière continue. Ainsi en consultant quelques exemples, le « patent number » pour l’artillerie est 723 en 1758, 1063 en 1774 et 1694 en 1789.
Le poids standard des caronades de 18 est de 10 curtows soit 453,59 kg. Pour une longueur de 3 pieds 3 pouces ; le poids est sans doute ici un peu inférieur. »
Max
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Artillerie recherches diverses 25 Sep 2005 01:05 #208

  • veccella
  • Portrait de veccella
Thierry,
Max est en déplacement pour quelques jours. Il vous répond dès que possible.
Cordialement,
Robert Veccella
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Artillerie recherches diverses 24 Sep 2005 00:50 #207

  • thierry proust
  • Portrait de thierry proust
j'ai lu avec intérêt qu'une caronade avait été trouvée près de Cordouan. Etant du secteur, est il possible d'en savoir plus?
cordialement
tp
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Artillerie recherches diverses 26 Oct 2004 02:33 #46

  • max
  • Portrait de max
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 450
Je suis heureux que s'ouvre une rubrique consacrée à l'artillerie sur ce forum, dans la mesure où je suis souvent sollicité sur ce sujet. Vous trouverez ci-après, pour information, mes dernières interventions, en attendant une rubrique consacrée à ce thème sur le site lui-même où ces recherches pourront être explicitées et développées.
1 - A Malte, entre le 12 et le 15 octobre, relevé des carctéristiques principales et photographies de 4 canons de bronze : deux se trouvant devant l'Auberge de Castille et deux devant la Cathédrale St-Jean.
2 - A Malte, examen le 15 octobre, à l'Institut de conservation de Kalkara, d'un canon perrier en fer forgé provenant de l'épave d'une galère de l'Ordre, en cours de traitement de conservation par Anton Catana. Photos envoyées par Anton Catana et doc envoyée par Max.
3 - Demande d'information sur un canon de fonte de fer portant sur le tourillon la marque IEC. Identifié un canon suédois, fondu par Johan Eurencreutz, entre 1771 et 1785 dans la fonderie de Ehrendal
4 - Etude d'après photographies et dessins effectués par Elaine Azzopardi, des deux petits canons tirés en 1964 du site de Ramla Tat Torri à Malte (où nous avons effectué le stage de juin) et identifié deux canon perriers en fonte de fer du calibre d'une demi-livre d'origine anglaise et datés du XVIIIe siècle.
6- Envoi de documentation sur l'artillerie du XVIe siècle au laboratoire ARC Antique de Nantes et information concernat une caronade trouvées près du phare de Cordouan et portant la marque WG & S. Il s'agit du fondeur William Graham & Son, fondeur à Londres. En 1810, W. Graham possédait un « Cast iron warehouse » autrement dit un entrepôt de fonderie, dans Trigg Lane.
7 - Début septembre visite au laboratoire Arc Antique à Nantes, pour examiner le canon en fer forgé de la Lomellina en cours de traitement (enlèvement de la gangue de concrétion) il s'agit d'un canon de 180 cm de long et d'une boîte de 75 cm de long en état plutôt mauvais.
8 - Au début de l'année, à la demande de l'équipe américaine fouillant l'épave du Queen Ann Revenge (le navire du pirate Barbe-Noire) ex navire négrier nantais La Concerde, identifié un canon anglais de 6 livres datés de la fin du XVIIe ou du tout début du XVIIIe siècle....
Max
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.