Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi

SUJET : Question des Ptits découvreurs (St-Leu)

Question des Ptits découvreurs (St-Leu) 04 Fév 2007 01:47 #477

  • max
  • Portrait de max
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 450
Questions de Guillaume
Est-ce que les esclaves survivants auraient pu se nourrir de cadavres pour leur survie ?
C'est une question que beaucoup se posent. Mais la réponse paraît évidente, c'est non. D'une part parce que la nourriture ne manque pas sur l'île : les tortues montent chaque nuit pour pondre en haut des plages (entre cinq et dix quotidiennement), les oiseaux nichent par milliers sur l'île et s'il n'est pas facile d'attraper les oiseaux adultes, les oisillons et les oeufs ne courrent pas très vite ! Il y a aussi des petits coquillages en bord de mer au Sud de l'île. D'autre part si les malheureux s'étaient mangés les uns les autres ils n'auraient pas pu subsister aussi longtemps.

Est-ce que le travail des plongeurs était vraiment risqué ?
Les plongées n'étaient pas très risquées mais elles étaient difficiles et parfois très sportives. Lorsque l'alizé souffle à une vitesse de plus de 15 noeuds la mer déferle sur le corail et forme au moins trois rouleaux successifs qu'il est difficile de franchir surtout avec les lourdes bouteilles de plongée sur le dos. Par ailleurs les vestiges de l'épave sont répartis entre le bord de plage et une profondeur de 5 m, ce qui est très peu dans une mer très agitée. Etablir un plan du site impose de prendre des mesures précises avec un décamètre et donc se maintenir en place malgré la houle, ce qui est très difficile.
L'autre danger potentiel est celui des requins, mais ceux-ci ne fréquentent pas la zone des petits fonds qui est peu poissonneuse. Ils se trouvent en général sur le tombant (à l'endroit ou le récif amorce sa pente vers les grands fonds) car ils y trouvent une nourriture abondante. Ceux qui ont été rencontrés sont des requins de récif réputés peu agressifs. Il suffit de garder un oeil sur eux pour observer leur comportement. Tant qu'ils nagent paisiblement ils ne sont guère dangereux.

Quel type de tortues vit sur Tromelin ?
Il y a un document d'accompagnement du journal consacré aux tortues, tu y trouveras toutes les informations nécessaires.

Questions de Doriane:

Comment avez-vous procédé pour remonter les objets lourds trouvés sous la mer ?
Nous n'avons pas remonté d'objets lourds du site de naufrage, car il était exclu que nous ramenions à la surface des ancres ou des canons pesant plus d'une tonne, non pas à cause de leur poids, mais parce qu'ils posent de difficiles problèmes de conservation.
Nous étions cependant munis d'unités de levage (appelées parfois "vaches") : ce sont des sacs étanches que l'on gonfle avec l'air de nos bouteilles. Ce système permet de remonter des objets ayant un poids important. Nos vaches permettaient de relever des objets de 100 kg. Il en existe cependant qui permettent de remonter en surface des masses de 5 tonnes.

Avec mon amical salut
Max
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Question des Ptits découvreurs (St-Leu) 04 Fév 2007 01:18 #476

  • max
  • Portrait de max
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 450
Bonjour,
Voici, à la demande de Max, les questions posées par les Ptits découvreurs lors du meeting à St Leu (La Réunion) avec l'équipe revenant de Tromelin:
-Questions de Guillaume:

Est-ce que les esclaves survivants auraient pu se nourrir de cadavres pour leur survie ?
Est-ce que le travail des plongeurs était vraiment risqué ?
Quel type de tortues vit sur Tromelin ?

-Questions de Doriane:

Comment avez-vous procédé pour remonter les objets lourds trouvés sous la mer ?
Richard Desriaux
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.