Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi

SUJET : Réponses aux élèves de Cercottes (6 nov)

Réponses aux élèves de Cercottes (6 nov) 07 Nov 2006 03:12 #452

  • sebastien
  • Portrait de sebastien
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 79
Bonjour,
nous espérons que vous avez, vous aussi, passé de bonnes vacances.

Voici les réponses à vos questions.


Jordan
Comment les naufragés ont-ils pu maintenir un feu allumé sans bois sur l'île ?
La question est moins l'approvisionnement en bois, que les moyens de rallumer le feu s'il venait à s'éteindre. Le bois ne semble jamais avoir manqué et l'épave de l'Utile a amplement suffit (un témoignage de 1856 indique qu'il reste encore sur la plage des débris de bois de l'épave), la présence de clous de charpente dans la cendre indique bien que ce sont des morceaux de l'épave qui ont été brûlés.. Les arbustes qui poussent sur l'île : les veloutiers, fournissent aussi du bois mort qui permet de faire la cuisine. L'entretien du feu est sans doute plus difficile car il pleut beaucoup à certaines périodes sur l'île, et les grands vents des tempêtes peuvent aussi éteindre le feu. L'étude du sol montre que le feu a bien été utilisé jusqu'à la récupération des rescapés.

Youness
Savez-vous de quoi sont morts les naufragés durant ces quinze années ?
Tant que nous n'avons pas retrouvé de tombes et analysé les restes humains nous ne pourrons pas le savoir.

Marjorie
D'après-vous pourquoi les femmes ont-elles mieux résisté ?
Dans la vie courante l'espérance de vie des femmes est supérieure à celle des hommes. Mais ici, il est difficile de répondre à cette question. Les hommes sont peut-être partis en majorité sur le premier radeau qui emmena 18 personnes lorsque, las d'attendre, les esclaves en construisirent un. Peut-être ont-ils pris des risques pour pêcher et y-a-t-il eu des accidents.

Océane
N'avez-vous pas peur que certains vestiges se trouvent sous la piste d'atterrissage ?
C'est une chose possible, mais actuellement le seul lieu connu qui semble avoir été recouvert par la piste est le premier puits (d'ailleurs improductif re-usé par les naufragés.). Les zones d'occupation pendant la période de présence de l'équipage sont situées en dehors de la piste, comme l'habitat final.

Tedwin
Allez-vous faire un film documentaire sur les résultats ?
Si nous organisons une seconde campagne, nous réaliserons très probablement un film documentaire, pour diverses raisons nous n'avons pas pu le faire au cours de cette campagne.

Amitiés à tous
Max Guérout et toute l'équipe "Esclaves oubliés"
La ligne droite n'est pas forcément le trajet le plus direct
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.