Prémices d'une grande aventure

- Saint-Denis de la Réunion -


 Obusier sur le parvis de la préfecture
 Crédit photo : Max Guérout
Quitter la Réunion et sa moiteur avec comme objectif un retour à Paris sous le gel, est un peu difficile, mais la qualité des contacts noués à l'occasion de cette semaine de séjour menée tambour battant fait oublier cette perspective peu réjouissante.

C'est avec une grande disponibilité que les élus, les représentants de l'Etat, des collectivités territoriales, les particuliers m'ont reçu et m'ont permis de préciser les contours de l'organisation de la campagne de fouille archéologique que nous souhaitons réaliser sur l'île de Tromelin.

 Exposition organisée par la Confrérie des gens de la mer
Crédit photo : Max Guérout

 Pour bien comprendre ces difficultés, il faut connaître à la fois le statut juridique particulier des îles Eparses dont l'île de Tromelin fait partie et les conditions pratiques de leur accès. Aucune disposition constitutionnelle ne concerne ces terres insulaires.

« Elles ne sont ni intégrées à un département, ni ne constituent une commune, un DOM, un TOM ou une collectivité territoriale, ce sont paradoxalement des « territoires résiduels » de la République française » administrés directement par le préfet du département de la Réunion, délégué du gouvernement de la République, assisté du directeur de Météo-France à la Réunion qui est adjoint du délégué du gouvernement en ce qui concerne l'administration et la gestion des îles éparses. L'accès de l ‘île de Tromelin occupée depuis 1954 par un station météo se fait uniquement par voie aérienne. Le ravitaillement de l'île étant assuré par l'Armée de l'Air.

 Cirque de Cilaos - cascade
 Crédit photo : Max Guérout
L'île de Tromelin a par ailleurs été classée réserve naturelle et son accès est subordonné aux décisions du Comité scientifique pour les îles éparses de l'Océan Indien, dont le président est le directeur de Météo- France à la Réunion.

La Confrérie des Gens de la Mer , une association réunionnaise avec laquelle nos avons convenu de travailler, inaugurait le jour de mon arrivée une très belle exposition sur le Patrimoine Maritime de la Réunion. Ce fut l'occasion d'un premier contact avec son Président, Mr. Eric Venner dans le cadre de l'ancienne Mairie de Saint-Denis.

Le rythme soutenu des visites ne m'a laissé que le temps d'une courte escapade vers le cirque de Cilaos, le temps d'y retrouver une fraîcheur relative et de retrouver ses paysage somptueux et tourmentés.

 Nymphéas
 Crédit photo : Max Guérout
Dans les jardin du Muséum, rendant visite à sa directrice j'ai pu admirer les bassins garnis de nénuphars et de nymphéas, comme un hommage à Claude Monet, et sur le perron de la Préfecture, ancienne résidence des gouverneurs de l'île Bourbon un obusier portant le nom prestigieux de La Bourdonnais.
 Obusier sur le parvis de la préfecture
 Crédit photo : Max Guérout